Intermittence de lumière et d'aveuglement est un dialogue entre des images et cinq poèmes de Henry Bauchau.
L'idée est née de la mise en relation d'images que je faisais dans mon quotidien avec la lecture des poèmes de Henry Bauchau. Ma pratique quotidienne s'est peu à peu nourrie de ces poèmes jusqu'à rentrer en dialogue avec eux. Le temps, la contemplation, la création poétique, la répétition du quotidien sont des thèmes avec lesquels je me suis senti en affinité. À “l'exercice du matin” du poète qui est une quête de juste place devant le quotidien se répond ma pratique quotidienne de filmeur. Au “livre des mutation” qui me parle d'une attitude proche du zen, je réponds par une économie de moyen visuel. L'utilisation de sons telluriques, naturels, offre un souffle aux images et au mots.
L'utilisations de la triple projection offre au spectateur le jeu du regard en même temps que l'immersion

Intermittences de lumière et d’aveuglement
/ intermittences of light and blindness
Triptyque vidéo / video triptych
durée / duration : 9'20
Poèmes / Poems
Henry Bauchau
Réalisation / Filmmaking
Patrick Muller
Voix / Voice
Jean Pennec
Conseiller technique / Technical adviser
Jérôme Cargill
Musique / Music
Sylvain Legeai
Remerciements / Thanks
Bénédicte Barbier, Actes Sud
Back to Top